Anarchy de Ryan Goh

Anarchy de Ryan Goh

Un effet de triomphe avec un jeu truqué

L’effet de triomphe est un grand classique de la cartomagie. Il fût conçu par  le légendaire Dai Vernon. De nombreuses variantes ont vu le jour : Trumped triumph de Joshua Jay, Le triomphe de Larry Jennings présenté dans le dvd 3 de Bernard Bilis sous le nom « le triomphe du joueur ».  Ou encore Juan Tamariz dans sa « routine in major » que l’on peut voir dans le DVD All Stars A1.

Le magicien Ryan Goh en propose sa propre version avec un jeu truqué. Voici en détail la routine : un membre du public rejoint l’illusionniste. Ce dernier étale le paquet de carte et invite le spectateur ou la spectatrice à choisir librement une carte.  A cette étape, il n’y a  aucun forçage.

La carte signée est alors réintroduite dans le paquet. Ce dernier est alors mélangé, dans un ordre aléatoire. A tel point qu’il est difficile de distinguer quelles sont les cartes faces en haut et celles face en bas. C’est véritablement le désordre !

Le prestidigitateur claque alors les doigts. Et le miracle se produit. En étalant à nouveau le paquet, le jeu se retrouve avec toutes les cartes face en bas, à l’exception de la carte choisie et signée par le membre du public.

Mais le miracle n’est pas terminé  ! L’illusionniste étale alors le jeu en ruban.

Quel n’est pas la stupéfaction des spectateurs de découvrir que tout le jeu est désormais classé dans l’ordre !

Apogée de cet enchainement d’effets : la carte du spectateur ou de la spectatrice se retrouve à l’exacte position qu’elle occupe habituellement.

Le jeu truqué Anarchy a nécessité plusieurs mois de conception. Il permet notamment de montrer les deux côtés du jeu de cartes tout au long du tour.

Anarchy est en vente chez Magic Dream et Marchand de trucs.

 

Notre avis sur Anarchy de Ryan Goh

Compte tenu de la manière dont la routine est exécutée dans la vidéo, si l’on peut faire un faro parfait, pourquoi ne pas faire toute cette routine sans jeu gimmické ?

Je fais une version presque identique de celle-ci avec un jeu de cartes non truqué depuis des années, sauf que le jeu est légitimement mélangé par le magicien, puis par le spectateur.

Anarchy évoque le nouveau monde de Dean Dill et un triomphe inattendu de Magician Anonymous. Bien entendu, la fin est ce qui rend ce jeu unique en impression.

Ce dernier fait fortement penser dans sa conception à 52 Shades of Red de Shin Lim.

Anarchy demeure très joli en vidéo, mais dans la pratique…. vous serez fort restreint au niveau de la tenue du jeu, bien peu naturelle.

Préférez de loin la version de John Bannon.

Hervé Troccaz

Anarchy de Ryan Goh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *