Définition du mentalisme

mentalisme

Après avoir expliqué la signification de la magie close-up et de la magie digitale, voici la définition du mentalisme.

En somme, il s’agit d’une spécialité de l’illusionnisme qui consiste à créer l’illusion de facultés paranormales ou d’une spécialisation dans la maîtrise des capacités mentales humaines. Notamment avec des expériences comme la clairvoyance, la lecture de pensée, la précognition, la télékinésie, la prédiction et la télépathie.

En ce sens, le mentaliste utilise les techniques de communication, les sciences cognitives. Mais aussi l’illusionnisme, la PNL afin de deviner des informations secrètes. Notamment, pour décrypter le langage corporel.

Mentalisme : les techniques employées par les mentalistes

Effectivement, les mentalistes multiplient les techniques afin de pouvoir percer les mystères de notre esprit. L’occasion, également, de révéler les pouvoirs de notre cerveau.


A ce titre, les spécialistes de la magie mentale reposent leur savoir-faire sur :
–  la manipulation
–    la psychologie
–    l’ultramémoire
–    l’hypnose
–    le décryptage du langage corporel
–    l’intuition
–    la lecture à froid
–    la lecture chaude
–    les neurosciences
–    les techniques de communication



Ainsi, l’illusionniste est capable de révéler des informations secrètes connues seulement des spectateurs, comme un mot librement choisi dans un livre. Mais aussi déplacer des objets à distance. Ou encore tordre le métal par la seule force de la pensée.

Histoire du mentalisme

Ainsi, nous allons aborder dans cet article l’histoire du mentalisme. Avant tout, les techniques anciennes du mentalisme étaient déjà employé des utilisées par certains magiciens et habiles manipulateurs depuis des temps immémoriaux.

Dès lors, il faudra attendre le 19 ième siècle pour avoir une définition plus précise de cette discipline. En effet, le père de la magie moderne Jean-Eugène Robert-Houdin évoque le mentalisme en ces termes dans son ouvrage culte « Comment on devient sorcier »  comme une « influence matérielle sur la volonté des spectateurs ; pensée prévue par d’ingénieux diagnostics, et souvent forcée par des subtilités fort habiles ».

Désormais, le savoir-faire des mentalistes reposent sur des connaissances transverses. Notamment en terme de sciences humaines, de communication et de psychologie. A tel point que leurs connaissances très précieuses leur valent d’être sollicités par des sociétés.


Mentalisme : les expériences

En conclusion, les mentalistes proposent de bouleverser notre perception de la réalité. Notamment via des expériences comme la synchronicité, le calcul mental. Mais aussi la PNL, la prédiction, la télékinésie, la télépathie.
A ce titre, ils pourront par exemple deviner le numéro de carte bleue d’un membre du public, prédire à l’avance les choix d’une spectatrice. Mais aussi tordre une fourchette à distance par la seule force de la pensée. Ou encore deviner le nom d’une carte pensée, reproduire le dessin d’un spectateur.
Surtout, les mentalistes n’utilisent pas de complices pour réaliser ces exploits.

De nombreux artistes pratiquent le mentalisme, à l’instar d’Hiro, mentaliste à Paris.


Mais aussi Maxime Llepez, magicien à Lyon. Ou encore Steve Mind, magicien à Genève.

Ainsi, vous pouvez poursuivre votre lecture avec des articles consacrés à l’histoire de la magie. Mais également l’école de magie en ligne Devenir magicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *