Gaëtan Bloom

Gaëtan Bloom, magicien

Gaëtan Bloom, magicien

Gaëtan Bloom, de son vrai nom Jean-Louis Blum, est né à Paris en 1953. C’est un magicien reconnu par ses pairs, notamment pour sa créativité. Avant de devenir prestidigitateur professionnel, il début une carrière de comédien. Le plus souvent, il obtient des seconds rôles. Gaëtan, dans Les Sous-doués et Les Sous-doués en vacances, c’est lui ! Il y donne la réplique à Daniel Auteuil. Dans le premier épisode de la série, il incarne l’élève de l’illusionniste Dominique Webb. Mais s’il multiplie les apparitions sur petit et grand écran, c’est souvent qu’on le cantonne dans un rôle d’illusionniste. Et c’est précisément la carrière à laquelle Gaëtan Bloom se destiné ! Il rencontre James Hodges et Gérard Majax le confortent dans son choix.

A 20 ans, il quitte ses parents et rencontre le plus grand marchand de trucs de l’époque : Ken Brooke qui le met en rapport avec des légendes comme Ed MarloCaps et Dai Vernon.

Crazy Horse

Après un voyage à Las Vegas, où il participe à de nombreuses conférences, il rencontre Alain Bernardin, directeur du Crazy Horse. Pour autant, il n’a pas la chance d’officier en tant que prestidigitateur dans le prestigieux établissement parisien.

Mais la chance tourne en sa faveur : Kevin James, illusionniste au Crazy depuis plusieurs années, doit retourner aux Etats-Unis pour des raisons familiales. Gaëtan Bloom le remplace au pied levé. Gaëtan Bloom et le Crazy Horse, c’est une longue histoire ! Le magicien y officiera jusqu’en 2006.

Gaëtan Bloom devient populaire grâce à ses numéros au cabaret, ainsi qu’au concours de la Fédération internationale des sociétés magiques (FISM).

Bloomeries

Mais si le prestidigitateur fait tant l’unanimité, c’est pour son sens de la créativité débordant ! Une inventivité de tous les instants. Gaëtan Bloom est un bricoleur dans l’âme, adepte des astuces et subtilités. Difficile de lister l’intégralité de ses inventions, rassemblées dans un DVD nommée « Bloomeries », où l’on peut apprécier tout l’étendue de son talent. Trois programmes de 1996 remasterisés dans un double DVD.

 

Award spécial Créativité

Il a également inventé de nombreux tours comme l’Intercessor, dont on taira ici la finalité, mais dont les possibilités sont multiples. Preuve de son talent, il a reçu en 2006 à Stockholm, aux Championnats du Monde, un Award spécial Créativité pour sa carrière.

Gaëtan Bloom exerce son talent aussi bien au cirque qu’à la télévision et au théâtre. Entre deux avions pour des shows ou des conférences, de Las Vegas à Tokyo, il donne des conseils en tant que consultant en magie, pour des spectacles comme « Homme encadré sur fond blanc » avec Pierric Tenthorey (2007-2008) ou encore Le spectacle « DURCHGEDREHT » au Krystallpalast variété à Leipzig.

 

Ses confrères louent également sa gentillesse et sa connaissance empirique du monde de la prestidigitation. A ce titre c’est un grand collectionneur de tours de magie, de gadgets en tous genre. Il fait le voir débarquer avec ses cartons remplis de trouvailles !

En 2006 il participe à l’émission de télévision Magiciens : leurs plus grands secrets. Une émission diffusée sur M6 qui réunit 5 millions de téléspectateurs, dix ans avant Diversion. Gaëtan Bloom y côtoie Otto Wessely, Stefan Leyshon et Caroline Marx.

Ces dernières années, il continue à se produire aux 4 coins de la planète, et notamment au café-théâtre Le Double Fond à Paris, avec sa « Comédie magique« , jouée notamment au Double Fond à Paris.

En 2017, il est l’un des invités d’honneur du congrès de l’illusion FFAP à Saint-Malo.

Hervé Troccaz

> Le site officiel de Gaëtan Bloom

 Filmographie Gaëtan Bloom

1969-1970 : Les Galapiats : Byloke
1971 : Le Souffle au cœur
1974 : Lacombe Lucien (credité Jean-Louis Blum)
1975 : Les Bijoux de famille : Antoine
1980 : Les Sous-doués : Gaëtan
1980 : Je vous aime : le prestidigitateur
1980 : Inspecteur la Bavure : le clochard
1981 : Fifty-Fifty : le 1er directeur sportif
1982 : Les Sous-doués en vacances : Gaëtan
1983 : The Good Old Days : Gaëtan
1984 : Le Fou du roi : la Voisin
1984 : Nemo : Pouchkine
1989 : Les cigognes n’en font qu’à leur tête : un badaud
1990 : Promotion canapé : Jean 28
1990 : Henry et June : l’ami magicien no 3 de Henry
1999 : Astérix et Obélix contre César : Plaintecontrix
Gaëtan Bloom a aussi participé au court métrage Parfois la Ville de Pierric TENTHOREY.

Prix obtenus par Gaëtan Bloom

1990 : Mandrake d’Or, attribué par le comité français des Mandrake d’Or pour la première fois et remis par Jean Marais et Pierre Etaix
1986 : Meilleur Conférencier de l’Année, attribué par le Magical Art Center de Hollywood (le Magic Castle en Californie).
2004 : Life Time Achievment Award, attribué pour la 4eme fois.
2000 : Creative Fellowship, Mandrake d’Or
2006 : Prix spécial de « créativité et de vision » au concours international de la Fédération internationale des sociétés magiques (FISM), pour l’ensemble de sa carrière
2007 : Fred Kaps Award, attribué par l’association des magiciens hollandais pour la 5ème fois dans l’histoire mondiale de la magie.
Hommage à Gaëtan Bloom
Journal De La Prestidigitation, no 328 du 01/05/1979. Couverture consacrée à Gaëtan Bloom.