Gérard Majax

Gérard Majax

Gérard Majax

Gérard Majax, de son vrai nom Gérard Faier, est né le 28 avril 1943 à Nice.

Il demeure l’un des magiciens les plus médiatisés de l’Hexagone. Un illusionniste dont la notoriété égale celle de Sylvain Mirouf, Garcimore ou encore Bernard Bilis.

Fils d’un artisan tailleur, il s’installe vers l’âge de six ans à Paris avec sa famille. Il découvre l’univers de la magie aux puces de Clignancourt vers l’âge de douze ans, où il parcourt les livres ayant pour thème l’illusion, ou des BD à l’instar de Mandrake le Magicien. Diplômé de l’école normale d’instituteurs et titulaire d’une licence de psychologie expérimentale à la Sorbonne, il décide de s’engager dans une carrière artistique sous l’impulsion d’Eddie Barclay.

Par la suite les spectateurs profitent de son talent dans divers cabarets dont le Crazy Horse, une salle mythique où se produiront quelques années plus tard le déjanté Otto Wessely et l’inventif Gaëtan Bloom. Gérard Majax remporte un grand succès avec un tour original : un numéro de pickpocket avec un gilet électronique qui lui permettra de faire tout le tour de la planète.

Les débuts à la télévision de Gérard Majax

Sa période la plus médiatique, celle où il multiplie les apparitions via le petit écran se déroule des années 70 à 90. Gérard Majax fait sa première impression à la télévision, plus précisément en 1967 dans l’émission Variété élections, puis dans une rubrique intitulée Avec vos 10 doigts. Cette dernière est une série pour enfants diffusée l’après-midi. Yves Robert le convie alors dans L’invité du dimanche. Puis Gérard Majax participât par la suite à plusieurs reprises à samedi soir, émission présentée par Philippe Bouvard. Six ans après ses débuts à la télévision, Gérard Majax lanca une série nommée passe-passe, émission consacrée à la magie destineé aux plus jeunes. Au total 26 épisodes sur programmes en un an. Il fit également des apparitions dans deux téléfilm intitulé Machin et la cage d’Émilie.

Y a un truc, Abracadabra et La caverne d’Abracadabra, Magic Hall

Il faudra attendre septembre 1975 pour que le grand public découvre son émission Il y a un truc. Ces dernières seront diffusées jusqu’en mars 1976.
S’en suivirent en 1977 et 1978 les émissions La caverne d’abracadabra et Abracadabra, sans omettre la série Magic Hall. Magicien le plus médiatique des années 70 à 90, Gérard Majax multiplia les apparitions dans de nombreuses émissions. On le vit notamment dans Top club ou encore le dessus du panier. 1979 à 1981, il fut alternativement sur le plateau de Passe-passe et La caverne d’abracadabra. Après l’arrêt de ces émissions, Gérard Majax collabora à de nombreuses émissions telles que Droit de réponse, Le petit Bouvard illustré, Le grand échiquier de Jacques Chancel, Champs-Élysées de Michel Drucker ou encore La classe présenté par Fabrice.

Gérard Majax, démystificateur

Au fil d’une riche expérience, il devient un spécialiste des faussaires, devenant détracteur et démontant les combinaisons des charlatans, dans des émissions comme  Défi au Paranormal et le Défi zététique international.
Il dénonce également d’autres usurpateurs, comme en 1991, lors de l’émission télévisuelle Stars à la barre, sur Antenne 2, il met en difficultés les voyants et magnétiseurs Nathaniel et Octave Sieber. Autre illustration de son combat contre les charlatans : le 14 mars 1987, il devient le contradicteur de Uri Geller, mentaliste d’origine israélienne, dans Droit de réponse animée par Michel Polac.

Hallucinoscope

Outre sa spécialisation dans la démystification des effets paranormaux, il se passionne pour les illusions d’optique. En 2000, il crée l’Hallucinoscope, système de réalité virtuelle sans électronique qui donne l’illusion de traverser la matière ou de marcher en lévitation. Musées, parcs d’attractions et marques de prestige l’utilisent à travers le monde, à l’instar du Futuroscope.

En 2007, Gérard Majax crée sa maison d’édition, « Abracadabra éditions«, qui lui petmetra de publier de nombreux ouvrages comme « Tricheries au Poker ». En octobre 2008, le magicien compile ses souvenirs dans « Les dessous du Magic-Hall ». Le théâtre du Balajo l’ accueille en novembre et décembre 2008 pour le spectacle : « A la conquête du Paranormal », mis en scène par Didier Brice.

Le 6 avril 2014, sa collection de magie est mise en vente. Une aubaine pour tous les amateurs d’illusions avec près de 467 lots (livres, affiches, accessoires) vendus à l’hôtel Salomon de Rothschild, au 11 rue Berryer à 75008 Paris, par le commissaire-priseur Pierre Cornette de St Cyr.

Moins présent à la télévision, Gérard Majax présente son spectacle « Les dessous du Magic-Hall » accompagné de son ami Sylvain Gary.

Doté d’une belle culture magique, il présente « les Trophées Robert-Houdin » à Blois dans le cadre de la Maison de la Magie. Directeur artistique du congrès magique « la Colombe d’ Or » à Juan-les-Pins, Gérard Majax choisit en mars 2009 le thème des « femmes magiciennes »pour le gala ouvert au public.

En 2018, il publie Les miracles de la Bible vus par un illusionniste, où il offre une nouvelle approche du livre religieux.

Hervé Troccaz

Site officiel de Gérard Majax

Crédit photos : Gérard Majax

Bibliographie Gérard Majax

Gérard Majax est le fondateur des Éditions Abracadabra.
Il est l’auteur des ouvrages suivants :
1967 : Allumettes magiques, Éditions Mayette
1972 : Le merveilleux magicien – Comment étonner ses amis, Nathan
1975 : Y’a un truc, avec Armand Jammot, Nathan
1975 : Les secrets des tricheurs, Nathan
1978 : Le grand bluff, Nathan
1979 : Magie des dés : Close up, avec Gérard Kunian et James Hodges, Éditions Techniques du spectacle
1979 : Les 100 meilleurs tours de cartes, avec James Hodges Nathan, (ISBN 2-09-295501-2)
1981 : Les pickpockets, Éditions Jean-Claude Lattès, (ISBN 978-2-7096-0050-7)
1986 : Le pouvoir de la magie, Éditions de la Table ronde, (ISBN 978-2-7103-0282-7)
1991 : Magie en voiture, Nathan, (ISBN 978-2-09-240200-9)
1991 : Magie dans la nature, Nathan, (ISBN 978-2-09-240202-3)
1991 : Magie à l’ecole, Nathan, (ISBN 978-2-09-240205-4)
1991 : Magie à la neige, Nathan, (ISBN 978-2-09-240204-7)
1991 : Magie à la plage, Nathan
1992 : Les faiseurs de miracles, avec Emmanuel Haymann, Éditions Michel Lafon, (ISBN 978-2-908652-16-1)
1996 : Gare aux gourous, avec James Hodges, Arléa, (ISBN 978-2-86959-308-4)
1996 : La magie du sommeil, Éditions Michel Lafon, (ISBN 978-2-84098-024-7)
1998 : Farces magiques pour les fêtes, Éditions de l’Archipel, (ISBN 978-2-84187-148-3)
1999 : Tours de cartes pour les amis, Éditions de l’Archipel, (ISBN 978-2-84187-200-8)
2000 : Magie au dessert, Éditions de l’Archipel, (ISBN 978-2-84187-271-8)
2004 : Magie à la maison, Éditions de l’Archipel, (ISBN 978-2-84187-637-2)
2004 : Magie en plein air, Éditions de l’Archipel, (ISBN 978-2-84187-597-9)
2007 : Tricheries au poker, Éditions Abracadabra, (ISBN 978-2-9528894-1-4)
2007 : Pinocchia : L’aventure secrète, avec Sylvain Gary, illustrations de Jacques Muller, Éditions Abracadabra, (ISBN 978-2-9528894-0-7)
2008 : Les dessous du Magic-Hall, Éditions Abracadabra, (ISBN 978-2-9528894-3-8)

Filmographie Gérard Majax

1972 – Gérard Majax incarne un agent secret dans le film Le Grand Blond avec une chaussure noire d’Yves Robert avec Pierre Richard. Sur le générique du début de film, ce sont ses mains qui font les passe-passes avec les cartes à jouer.
1975 – Il incarne son propre rôle dans le film La course à l’échalote de Claude Zidi, où il retrouve Pierre Richard.
1983 – Dans la série Marie Pervenche, saison 1, épisode 3, il incarne le magicien Roberto, et réalise la grande illusion de la malle sanglante avec sa partenaire Fenella Masse Mathews
1998 – Dans la série Les Vacances de l’amour, saison 3 épisode 41, Gérard Majax joue le rôle de Léonardo, un illusionniste.
2012 – Gérard Majax joue son propre rôle dans l’épisode J’ai dû voler pour sauver ma fille de l’émission Le Jour où tout a basculé.