Le souhait de Vincent Hedan : interview

Vincent Hedan - Le Souhait - Affiche

Depuis le 26 décembre, le magicien mentaliste Vincent Hedan présente son spectacle Le Souhait à la Comédie Saint-Michel. Rencontre.

Le Souhait - Vincent Hedan
Le Souhait – Vincent Hedan

Comment est né ce spectacle ?

J’avais une histoire personnelle que je voulais raconter et qui me semblait suffisamment originale pour mériter un spectacle. C’est une idée que j’ai en tête depuis presque dix ans. Petit à petit, cette histoire est devenue le centre du projet. C’est ce qui a défini mon personnage, ses interactions avec le public et les phénomènes qui sont présentés.

Comment avez-vous conçu l’écriture ?

À partir du thème et de l’histoire principale, j’ai imaginé ce qui devait se produire dans le spectacle, plutôt que de définir un répertoire en fonction du matériel que j’avais et des effets que je maîtrisais. J’ai dû ensuite trouver un moyen de concrétiser ces différentes visions en faisant le moins de compromis possible, ce qui m’a souvent obligé à inventer de nouvelles solutions pour ces nouveaux défis. Chaque bloc du spectacle est écrit comme une expérience différente, tout en restant cohérent avec la trame principale. Je voulais éviter d’avoir une suite de démonstrations sans queue ni tête.

Un autre aspect du projet était très important pour moi : je ne voulais pas faire un spectacle où le public vient voir un être exceptionnel qui montre à quel point il est doué. Je voulais que les spectateurs soient aussi acteurs, qu’ils soient mis en valeur et ressortent de cette expérience en étant inspirés et motivés pour leurs propres projets.

Combien de temps cela vous a-t-il pris pour écrire ce spectacle ?

Un peu plus de trois ans ; je travaillais aussi sur d’autres projets en même temps. En juillet 2014, l’opportunité de faire un spectacle s’est présentée et cela m’a motivé à commencer l’écriture. Malheureusement pour moi et toutes les personnes liées à ce projet, le producteur était un charlatan donc tout est tombé à l’eau. Le seul point positif fut que j’avais enclenché ma réflexion et mes recherches. J’ai continué à réfléchir, écrire, expérimenter pendant deux ans.
En janvier 2016, j’ai pu enfin présenter une première version du spectacle à Paris, lors d’une date unique devant 40 personnes. Cela m’a permis de voir si le public comprenait ma proposition et y adhérait. Le résultat fut très encourageant donc j’ai continué dans cette direction.

En avril 2016, je fus engagé pour présenter mon spectacle au Canada, lors du Festival de Magie de Québec, cette fois devant 400 personnes. Le ressenti fut complètement différent de ma première salle intimiste à Paris.

En 2017, j’ai eu l’occasion de présenter le spectacle pendant une semaine à Londres. En rentrant de cette série de spectacles en anglais, je me suis dit qu’il était temps de chercher une salle régulière à Paris.

Bien que le délai ait été long, il y a eu un avantage inattendu à présenter le spectacle quelques fois à intervalles éloignés : chaque occasion était une chance de prendre du recul, de revenir au projet avec un regard neuf et de nouvelles idées.

Le nombre de spectacles de magie à Paris demeure considérable actuellement ! Comment comptez-vous vous distinguer ?

Le nombre de spectacles de musique, d’humour, de théâtre, etc. à Paris est aussi considérable. Si j’étais le meilleur spectacle de magie, mais aussi le seul, ça ne serait pas un accomplissement très glorieux.
La magie est très présente en ce moment dans la conscience collective et c’est une bonne chose, car notre discipline est de plus en plus connue et appréciée du grand public. Et les spectacles de magie actuels sont suffisamment différents pour attirer des publics très variés. J’espère simplement que ma proposition saura trouver son public. Pour me distinguer, j’ai tout de même fait en sorte de ne pas avoir un répertoire classique. Avec un personnage unique et une histoire très personnelle, j’ai peu de chance de passer pour le clone d’autres artistes connus.

 Quel sera le contenu du spectacle ?

L’idée principale du spectacle est contenue dans le titre, « Le Souhait ». Je pose la question suivante au public : Si vous pouviez exaucer un seul de vos souhaits, ça serait quoi ? Le public répond à cela (sur les réseaux sociaux ou en entrant dans la salle), les réponses sont collectées, et certains de ces souhaits sont choisis pour être illustrés ou exaucés sur scène.
Il y a des souhaits qui reviennent régulièrement, car ce sont des thèmes qui nous préoccupent tous. D’autres sont plus originaux et surprenants. Le spectacle va donc évoluer avec le temps, en fonction des souhaits exprimés par le public.
En parallèle de ce processus, se posent aussi des questions sur mon personnage. Pourquoi exauce-t-il les souhaits des autres ? Quel est son souhait à lui ?

Quelles thématiques seront traitées ? Est-ce que l’on pourra y retrouver certaines de vos influences ?

Les thématiques sont très variées, mais elles ont toutes un point commun : ce sont des centres d’intérêt réels du public. Vaincre sa timidité, voyager dans le temps, sauver quelqu’un,… ces envies (et d’autres) seront abordées à travers les expériences qui seront partagées avec le public.

Bien sûr, le ton et le style du spectacle seront proches de ce que certaines personnes connaissent déjà de moi. J’ai beaucoup été influencé par le Japon, que ce soit des auteurs comme Haruki Murakami et Jiro Taniguchi, des réalisateurs comme Hirokazu Kore-eda et Isao Takahata, ou des musiciens comme Tenmon et Katsuhiko Maeda. J’ai aussi eu la chance de visiter ce pays et de me rendre à Hiroshima, un lieu important pour le spectacle.

Une tournée est-elle prévue ?

Pour l’instant, j’ai une cinquantaine de dates programmées à la Comédie Saint-Michel, jusqu’en juin 2018. On verra ce qui se passe ensuite, mais le spectacle pourrait tout à fait voyager en France, ou à l’étranger, puisque je peux aussi le présenter en anglais.

Propos recueillis par Hervé Troccaz

La page facebook officielle du spectacle Le Souhait

Le site officiel du spectacle Le Souhait

 Trailer du spectacle Le Souhait de Vincent Hedan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *