Lecture à froid

Lecture à froid

Ainsi, après la mémoire prodigieuse, télépathie, le calcul mental, la précognition, la télékinésie, le secret en magie, la mnémotechnie , la lecture chaude, ou encore l’intuition, attardons nous sur une autre technique utilisée en mentalisme : la lecture à froid. En effet, ce terme appelé également cold reading en anglais, fait référence à une technique pour récupérer des informations sur une personne. Pour cela, l’illusionniste observe ses réactions. Sans omettre des interrogations pour cibler ses carences et ses manques.

D’ailleurs, les mentalistes ne sont pas les seuls à employer la lecture à froid. Ainsi, elle est utilisée par d’autres corps de métier. Notamment les graphologues. Mais aussi les hypnotiseurs et même les politiciens.

Dès lors, en analysant avec acuité sa tenue, sa manière de s’exprimer, son origine, ses tics verbaux, le spécialiste de la magie mentale peut en déduirede nombreuses informations précieuses.

SI bien que cet outil d’analyse et de communication entre individus demeure de plus prisée dans le secteur de la communication professionnelle

Lecture à froid : la procédure

Par conséquent, la lecture à froid consiste à « lire une personne ». En somme, il s’agit d’avantage d’analyse les gestes au lieu de la réponse verbale. Dans un premier temps, elle commence dès la rencontre.
Puis, il s’agira d’analyser les réactions du sujet. Ainsi, le mentaliste en déduira des informations que le spectateur ou la spectatrice ne veut pas révéler.

Assurément, la lecture à froid demeure invisible.

Puis, l’artiste formule d’autres interrogations en utilisant l’observation et des variations sur des méthodes. Par conséquent, le participant s’appuie sur les réponses fournies par le spectateur ou la spectatrice. Dès lors, le lecteur à froid exploite les voies prometteuses et abandonne les pistes qui ne mènent à rien.

L’effet Barnum

De surcroit, le mentaliste utilise parfois l’effet puits, également connu sous le nom d’effet Barnum. Ces affirmations sont suffisamment larges, pour que le participant soit persuadé qu’elles le concernant tout particulièrement. Et, tout en paraissant spécifiques, il s’agit le plus souvent d’ assertions ouvertes fondées avant tout sur des probabilités statistiques.

Exemple : « vous êtes une personne entière, c’est à dire que vos amis, votre famille … il peuvent compter sur vous en cas de besoin, vous répondrez présent. »

« Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité, mais vous savez généralement les compenser.« 

En somme, L’effet Barnum peut servir de système d’entonnoir, afin d’en savoir plus sur le spectateur ou la spectatrice.

Tir au petit plomb

Par ailleurs, en terme de lecture à froid, on utilise également le tir au petit plomb (shotgunning en anglais). Dans ce cas, le mentaliste offre une grande quantité d’informations observe les réactions du sujet. En suite, il raffine les affirmations originales selon ces réactions. Ainsi, le shotgunning consiste à évoquer un maximum d’affirmations qu’elles soient correctes, presque correctes ou évocatrices au sujet. Le terme tir au petit plombe fait allusion à la technique de chasse où l’on envoie une salve de nombreux petits plombs plutôt qu’un projectile plus grand, dans l’espoir qu’un ou plus atteigne la cible.

D’ailleurs, on l’emploie également en psychologie, sous le nom d’« effet miroir », où la personne voit, retient, interprète et entend les mots selon son vécu personnel. Cette technique est davantage connue pour ses capacités manipulatoires des publics et personnes.

Par exemple : vous avez tendance à vouloir que les gens vous aiment et vous admirent.

Le Blog de la magie vous propose de découvrir également le spectacle de magie virtuel en ligne.

Mais aussi l’histoire de la magie. Mais aussi la magie promotionnellel’histoire de la télépathie. Ou encore l’histoire du mentalisme, l’animation pour anniversaire à Paris, la télékinésiecomment devenir Mentaliste.

Sans oublier le magicien à Lyon Maxime Llepez, le mentaliste à Paris Hiro, le magicien à Annecy Steve Mind.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *