Magicien Ugo avec un H

Magicien Ugo avec un H

Rencontre avec le magicien Ugo avec un H

Propos recueillis par Hervé Troccaz

Magicien Ugo avec un H
Magicien Ugo avec un H

Comment avez-vous découvert la magie ?

Comme tout le monde j’ai eu une boîte de magie, la mienne était à l’effigie du film Fantasia 2000 quand j’avais 5 ans, mais j’ai perdu la moitié des accessoires alors je l’ai jamais vraiment utilisée. Mais c’est surtout Sylvain Mirouf et sa collection « Au cœur de la Magie » quand j’étais au collège qui a dû me mettre un petit pied de plus dans le milieu. J’ai acheté trois numéros, mon voisin a continué la collection, puis je lui ai tout emprunté trois ans plus tard. Internet arrive, j’apprends le backpalm au lycée puis j’achète un petit coffret de carte truquées à la Fnac, et j’entre enfin dans une boutique de magie en mai 2010. Voilà comment tout a commencé.

Pourquoi ce titre Ugo avec un H ?

Encore une longue histoire, mais j’ai pensé à ce nom après avoir lu le livre « Ecrire un one-man show et monter sur scène » de Christine Berrou qui incitait à avoir un nom de scène facile à retenir, du coup j’ai cherché des références avec mon prénom. Je suis arrivé à prendre le contrepied du nom d’un des Hugo connus actuellement « Hugo tout seul » le vidéaste. Si lui était « tout seul », il fallait que je sois « avec quelque chose ». Juste après j’ai pensé à ce que je dis tout le temps quand j’épelle mon prénom « Hugo, avec un H ». Il fallait juste enlever le premier H pour avoir un jeu de mot en plus, je me suis dit que c’était pile ce que je voulais.

Quel est votre parcours ?

Je suis ingénieur à la base, et j’ai fait le grand saut de monter sur Paris pour me lancer dans l’événementiel et pour l’instant je ne regrette pas !

Quelles sont vos influences ?

Des magiciens comme Helder Guimaraes ou Penn and Teller, mais également des artistes modernes comme M
Marcel Duchamps. Ces artistes sont mes héros, ils ont réussi à conquérir le grand public avec un art très ironique.

Vous semblez accorder de l’importance à développer votre propre univers et vos propres routines. Pourquoi ?

C’est surtout que j’adore ce temps de documentation, de création du visuel recherché et de réflexion sur le texte. J’adore aussi présenter ce que je crée alors l’événementiel est le meilleur terrain de jeu ! Mais comme tout le monde quand j’ai juste un jeu de cartes sous la main la première chose en tête sera une ambitieuse !

Quel regard portes-tu sur l’engouement du grand public pour la magie ?

C’est génial déjà d’avoir de la magie à la télé ou dans les films, je suis dans ce monde grâce à ça. Mais c’est rare de voir du close-up de Worker à la télé, vu que le médium nous permet de montrer des effets beaucoup plus puissants qu’en live. C’est presque dommage de penser ça mais l’image que l’on donne du magicien à la télé est presque trop forte pour ce que l’on peut faire en live. J’avais bien aimé Gus dans Diversion parce que ce qu’il te montre en télé c’est ce qu’il va te faire en événementiel. Même si je suis un grand fan de Luc Langevin. Tiens, lui et les French Twins aussi c’est des inspirations, mais surtout pour leur carrière en général que des tours en particulier.

Site officiel de Ugo avec un H

Teaser Magicien Ugo avec un H

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *