Magicos – Podcast grand public sur la magie de Guillaume Natas / Slate.fr : interview

Magicos - Podcast grand public sur la magie de Guillaume Natas

Depuis quelques semaines, le site Slate accueille un Podcast dédié à la magie. Son nom : Magicos. À l’origine de cette initiative : Guillaume Natas. Rencontre.

Propos recueillis par Hervé Troccaz

 

Guillaume Natas
Guillaume Natas

Pouvez-vous vous présenter ?

 

J’ai suivi des études dans le domaine de l’informatique, à EPITCH. À 26 ans je suis devenu directeur pédagogique d’une école du même groupe, ce qui m’a permis de rentrer dans la vie active. Depuis, je suis devenu un entrepreneur en créant un escape game et désormais une chaine de restaurant : La Maison Poutine, avec plusieurs établissements à Paris et Toulouse.

En dehors de ses activités professionnelles je suis également auteur et scénariste. J’accompagne notamment Ludovik, un YouTubeur célèbre, que l’on à pu voir également sur Netflix dans La Grande Classe. Si je ne suis pas magicien professionnel, en revanche je pratique l’illusionnisme depuis que je suis tout petit. J’ai fait une pause pendant un moment, mais je m’y suis remis sérieusement depuis trois ans. On peut donc me qualifier d’amateur intéressé. En ces quelques années, j’ai tissé de nombreuses connexions avec le milieu magique:  Sylvain Vip et Maxime Schucht, Alexis De La Fuente, Jean-Baptiste Dumas.

 

Comment en êtes-vous venu à créer le Podcast Magicos ?

J’ai un passé de blogueur et le site Slate m’a sollicité pour créer un podcast sur cette thématique. Cela correspondait à une envie de leur part, pour toucher également une nouvelle communauté. J’avais déjà produit un autre podcast, avec BETC, qui s’appelle « Community Manager ».

 

Pour Magicos, je me suis imposé nombreuses problématiques.

Je me suis demandé qui cela pouvait intéresser vraiment, quel était le public cible. Le nombre d’épisodes sera limité, 7 à 8. Il ne s’agit pas d’un podcast appelé à durer dans le temps. Il s’agit de répondre à des problématiques et des interrogations précises. Le podcast est un format très pratique qui permet une réécoute, dure dans le temps, puisque nous abordons des sujets universels. L’objectif était d’explorer quelques questions essentielles.

 

Comment se déroule précisément l’enregistrement de ces épisodes ?

 

Je fais ça dans un objectif professionnel. Je suis rémunéré pour ces épisodes. Il s’agit de parler grand public sans « débiner ». La meilleure manière pour cela est de poser des questions simples.

Ces dernières sont parfois reformulées par l’équipe de Slate. Par exemple notre interrogation « Pourquoi si peu de femmes dans la magie ? » est devenue « Beaucoup de magiciens, si peu de magiciennes ».

Je voulais également éviter un long billet de 15 minutes, et privilégier un dialogue autour d’une table ronde, pour mettre en avant des anecdotes, placer le podcast sous le signe de l’échange. Il fallait que les novices puisse l’écouter aussi. D’ailleurs, quand certains termes trop pointus sont utilisés je n’hésite pas à poser des questions aux invités, pour préciser ce qu’est une « convention magique » ou un « gimmick » par exemple.

Les invités ne sont pas préparés pour ce podcast, je possède simplement un conducteur avec des réflexions, pour privilégier l’échange spontané et naturel.

Il s’agit également pour moi de ne pas être un simple arbitre, mais de prendre de réelles positions. Je voulais un podcast qui me ressemble. Par exemple sur le podcast consacré à la place des femmes dans la magie, je voulais pointer du doigt ce problème récurrent du manque de femmes dans le domaine de l’illusionnisme. Je mets beaucoup de moi-même dans les sujets. J’espère que le résultat se révèle la hauteur des attentes, un format un peu inédit et nouveau.

 

Pourquoi d’ailleurs ce format de Podcast ?

 

Le blog est un vieux format dépassé, le podcast correspond davantage à une tendance de fond, demeure un format d’aujourd’hui. J’ai toujours veillé à être dans l’instant présent, là où ça se passe. Réaliser un Podcast demeure très compliqué. Heureusement Slate nous met à notre disposition un studio avec un réalisateur chargé du montage et mixage. Même si la préparation demande beaucoup de travail en amont, j’ai la chance de travailler dans de très bonnes conditions, en tant que prestataire extérieur.

 

Quel est l’intérêt pour le site Slate ?

 

L’objectif pour eux est de créer du contenu inédit. C’est une plateforme générale, et ils veulent se faire connaître pour la qualité rédactionnelle. Cela passe par des investissements comme la création du Podcast Magicos.

 

Il n’y a pas de chroniqueur, ni d’intermède musical dans le podcast. C’est une volonté ?

 

Nous avons procédé en effet à quelques tests en ce sens, comme par exemple des chroniques avec Jean-Baptiste Dumas. Mais nous avons rapidement abandonné cette idée.

Le Podcast Magicos

Vous avez aimé cet article ? Découvrez également des biographies d’illusionnistes comme  Eric Antoineles French Twins, Stefan Leyshon, Dominique DuvivierDavid Copperfield, Gaëtan Bloom, Alexandra Duvivier. Jean-Luc Bertrand, Bertran Lotth, Bernard Bilis, Tim Silver, Dani Larry, Gilles Arthur (créateur des Mandrakes d’or), Jean-Pierre VallarinoDavid Stone, Jean-Jacques Sanvert. Bébel. Harry Houdini, Pierre Brahma, Jean-Eugène Robert-Houdin, Jay Sankey, Joshua Jay, Calista Sinclair. Sylvain Mirouf, Garcimore, Gérard MajaxChristian Fechner,

Mais aussi d’autres interviews : Gilles Arthur pour les Mandrakes d’Or, une illusionniste à Paris : Elfia,  Magicien mentaliste à Annecy,  Maxime Ledda, magicien mentaliste à Monaco Julien Serroto, magicien mentaliste à Paris.

Enfin des critiques de produits comme Number 4 EnveloppeRazor WalletFrozen in timeStay Cool et Silhouettede Tobias Dostal, AnarchyPush, Bill It, PaperStormDowsing Duplicate,  Any Card de Richard SandersMimic de SansMinds, Profiteer, Cards in Bag, Double Cross,  Prison deckProject Polaroid, Vip Pass, Tempo DeckClose-up cardiographic, Nothing 2.0, Move Zéro, Prédict’ N’Grab, Titan, Impression Vanish, Choice. AvalancheTAG, Mental Pen, Cheese smile, Flat PackTRU Xtreme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *