Otto Wessely

Otto Wessely, magicien
  • Otto Wessely

Magicien déjanté et élégant, Otto Wessely est né le 13 mai 1945 à Vienne en Autriche.

Enfant, il se révèle très timide. Pour vaincre son trac et son appréhension, il se passionne pour l’art de la magie. Le jeune garçon achète un livre dédié à cet art, intitulé « Die Zauber schneller lerno » (la magie vite apprise). Il exerce ses talents auprès de ses amis et camarades de classe. A 16 ans, il réalise un exposé sur l’art de la magie.

Une fois sa majorité acquise, il travaille en boîte de nuit et dans les fêtes foraines, de 18 à 25 ans. S’enchaîne alors un exil en Grande-Bretagne. Son talent est alors reconnu dans la patrie de Shakespeare. Otto Wessely, remporte le premier prix dans un congrès de magie à Londres. Mais la déception est de mise. Malgré cette récompense, le jeune illusionniste n’arrive pas à décrocher de contrat. Alors qu’il s’apprête à revenir à Vienne, il fait escale à Paris. Otto Wessely se produit durant cette période au Lucky Strip, et restera deux ans dans cet établissement.

Fidèle et touchant, sensible, le magicien fait une rencontre déterminante en 1968, Christa, qui deviendra son épouse, mais également sa partenaire. Ensemble ils auront un fils, Thomas, en 1989.

Olympia

Sa carrière de prestidigitateur prend alors son envol. Durant les années 70, il enchaîne les prestations dans de nombreux cabarets parisiens. Autre fait marquant de cette période faste : Otto Wessely assure la première partie de Michèle Torr à l’Olympia. Le directeur de l’Olympia, Bruno Coquatrix, déclarera au sujet d’Otto Wessely : « sa dextérité n’a d’égal que son humour et son dynamisme« . Il se fait le chantre de la « Pop Magic ».

Avec son style inimitable, mélange d’absurde et de classe, le magicien conquiert la planète. On le sollicite de toutes parts. Otto Wessely se produit notamment pour des télévisions au Japon et en Afrique du Sud. Le prestidigitateur fait également escale un an au Hilton de Las Vegas.

1983 marque son retour en France. L’illusionniste présente cette année-là avec « La Révolte des Colombes » au théâtre Fontaine et à celui de Dix Heures. Un show à mi-chemin entre le cabaret, le cirque et le théâtre.

Crazy Horse

L’année suivante, et après avoir officié à l’Olympia, Otto Wessely se produit dans une autre institution parisienne : le Crazy Horse. Le patron des lieux, Alain Bernardin, le sollicite pour se produire au cabaret, qui conjugue glamour, luxe et volupté. Il y officie à la même période que Gaëtan Bloom, imposant son style, entre absurde et poésie. Il jette les lapins au sol, détruit son matériel et avale des lames de rasoir. C’est son fameux tour du « repas de la mort« . Otto Wessely se produira dans la célèbre salle de 1984 à 1988 puis à nouveau à partir de 2002.
Le déjanté Arturo Brachetti l’invite à rejoindre sa troupe d’amis magiciens en 1988.

Magiciens : leurs plus grands secrets

C’est un autre magicien de renom qui l’invite à se produire à la télévision : Stefan Leyshon le recrute pour apporter sa folie à l’émission « Magiciens : leurs plus secrets » sur M6, qui réunit 5 millions de téléspectateurs.
Dix ans avant Diversion, cette émission à succès met en avant des talents comme Gaëtan Bloom et Caroline Marx.

Je suis une star comme tout le monde

Artiste complet, à la vie bien remplie, le magicien décide de publier un livre consignant ses souvenirs dans une autobiographie intitulée « Je suis une star comme tout le monde« . Le livre est préfacé par de nombreux artistes comme Jean Merlin et Eric Antoine.

Polyvalent et poétique, Otto Wessely est passionné par la photographie (Henri-Cartier Bresson et Tillmans)., le cinéma (Gus Van Sant, Clint Eastwood). Ses numéros sont souvent agrémentés de musique techno et house. Ses DJ favoris sont XTC, Dj Djultz et Van Swaet.

Hervé Troccaz

Site officiel d’Otto Wessely

Crédit photos : Mark Davies – Zakary Bellamy – Dan & Nat photographies – Coralie Caboche

Prix obtenus par Otto Wessely

The British-Ring-Shield, England, 1971
Prix de la Comédie magique 1982 du Championnat du Monde de Magie FISM Lausanne
Prix Spécial au 41e Festival International du Cirque de Monte-Carlo 2017

Livres d’Otto Wessely

Magic World, numéro 4, 54e année 2005
Je suis une star Comme tout le monde, Autobiographie 2011
Winkler, Gisela et Dietmar Otto Wessely, dans Le grand canular, Henschel Verlag Berlin 1981, p 532, ISBN
Rausch, Ulrich: Das Varieté lebt – Zum 70.ten Geburtstag von Otto Wessely, Aladin, Wien 2015, Heft 3, Seite 33.

6 commentaires sur “Otto Wessely

  1. Un vrais artiste qui est inspiré par beaucoup de choses, avec une sensibilité bien développée. Très doué sociable et empathique, c’est un bonnne personne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *