Prison Deck de Joao Miranda

Prison Deck de Joao Miranda

Joao Miranda est de retour. Après Mental Pen, Smoke Cube, Timeless, le prolifique créateur portugais présente Prison Deck. L’effet : le magicien remet un jeu de carte dans son paquet. Puis il demande au public de le retirer de la boite. Un geste en apparence simple. Trop ? Il ne faut pas se fier aux évidences ! Malgré de multiples tentatives, ils ne réussiront jamais à le retirer du paquet.

Prison Deck est en vente notamment chez Magic Dream et Marchand de trucs.

 

Notre avis sur Prison Deck de Joao Miranda

Après Mental Pen, Smoke Cube, Timeless, Joao Miranda est de retour avec un nouvel effet nommé Prison Deck.

L’effet est idéal pour débuter une routine.

S’il ne s’agit pas d’un tour à proprement parler, Prison Deck dispose gros potentiel pour développer une présentation forte. Le gimmick est construit pour durer. La boîte elle-même n’est pas régulière, elle est bien sûr gimmickée, mais en plastique.

Reste à savoir si le gimmick peut s’inclure dans votre répertoire. Si vous n’aimez pas rire au dépend de votre spectateur par exemple, passez votre chemin !

Dans le même ordre d’idée, si votre style personnel en tant que cartomane  est de garder l’illusion que vous exécutez vos tours avec un jeu de cartes normal, Prison Deck rompt cette continuité, pour un gag bon marché. A vous de déterminez donc si cela demeure conforme à votre univers, comment il pourrait être utilisé de manière assez puissante dans différents types de magie, comme par exemple en utilisant l’hypnose comme justification. Avec un peu d’imagination, cela peut en faire un excellent outil.

Vous pourrez combiner l’effet avec un capuchon sharpie que le spectateur ne peut pas enlever, expliqué par exemple dans le Dvd Sleeving de Lukas Craft.

Pour les plus bricoleurs, un effet similaire a été expliqué par Luke Jermay, dans Anthologie Luke Jermay, aux éditions Marchand de trucs. Vous y apprendrez une routine complète permettant de bloquer là aussi un jeu dans une boite. Le mentaliste a pour le coup développé une excellente routine, dépassant le simple stade du gag, pour en faire un effet à proprement parler.

L’idée de Prison Deck

Joao Miranda a trouvé l’inspiration de Prison Deck suite au visionnage d’un tour de corde coupée et restaurée exécutée par David Copperfield. Le spectateur ne pouvait jamais saisir une paire de ciseaux de la table. Un effet qui permet de créer un nouveau moment de comédie dans une routine. Joao Miranda avait inventé deux autres méthodes pour cet effet, mais aucune n’a fonctionné.

L’illusionniste a en effet constaté que le papier et le carton grossissent après un jour ou deux. Si vous ouvrez un nouveau jeu de cartes et que vous les laissez à l’extérieur du porte-cartes, leur épaisseur sera de 0,5 mm le lendemain ! Joao Miranda a donc dû trouver une nouvelle méthode qui ne compromette pas ce facteur « air ambiant ».

Il a finalement trouvé l’idée à 5 heures du matin lors de vacances en Espagne. Six mois plus tard, il a testé Prison Deck dans des conditions réelles auprès de plusieurs amis magiciens avec un énorme succès, à commencer par Dani Daortiz.

Hervé Troccaz

> Le site officiel de Joao Miranda

Prison Deck de Joao Miranda

1 commentaire sur “Prison Deck de Joao Miranda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *