Virtual Magician de Joåo Miranda et Sébastien Splitter

Virtual Magician de Joåo Miranda et Sébastien Splitter

Rencontre avec Sebastien Macak / Magic Splitter. Joao Miranda (The Watch, Prison Deck, Spectro Touch, Smoke Cube, Timelessa publié une application dont il est le concepteur, « Virtual Magician ».  L’occasion d’aborder avec lui sa vision de la magie digitale.

 

Propos recueillis par Hervé Troccaz

 

Pouvez-vous vous présenter ? Quel est votre parcours ? Êtes-vous magicien professionnel ?

Bonjour, mon nom est Sébastien Macak (Magic splitter), j’ai 46 ans et je travaille dans le domaine de la maintenance informatique et réseau pour un agitateur culturel 🙂 Je pratique la magie depuis presque 25 ans .

Tout a commencé par hasard, un soir je me suis garé devant chez Mayette Magie Moderne. Pour moi la magie était tellement secrète que je ne pensais pas trouver de boutique comme cela. Le lendemain j’ai fait quelques recherches et j’ai découvert qu’il y avait Paris Magic à côté de la caserne où je faisais mon service militaire.

Après ma journée je me suis rendu chez Paris Magic et Guy Lore était là. Il m’a vendu la cassette de Bernard Bilis, et voila j’avais un pied dedans.

Quelques années plus tard, je me suis mis à faire des prestations le week-end, pendant 5/6 ans et à cause d’un souci de dos j’ai du arrêter.

Pouvez-vous présenter Virtual Magician ?

Le magicien fait choisir une carte librement dans un jeu de cartes et perd celle-ci dans le jeu. Ensuite, il extrait quelques cartes du jeu (de 4 à 6) et les pose face en bas sur la table. Le magicien explique que grâce aux nouvelles technologies, il loge dans son téléphone un magicien virtuel qui retrouvera la carte à sa place.
Le magicien lance alors l’application sur son téléphone et filme les cartes qui sont sur la table. À cet instant, un petit personnage apparaît : il marche… puis s’allonge sur la carte choisie ! Le personnage peut même sortir de l’é&cran. Vous pouvez refaire le tour immédiatement avec une autre carte.

Comment cette application a-t-elle vu le jour ?

C’est une très longue histoire ! Pendant toutes ces années j’ai toujours aimé créer, et un jour j’ai fait un tour avec une PSP (Playstation portable) et j’avais mis en ligne une vidéo pour montrer cette création à mes amis magiciens. Cette vidéo a eu un gros succès pour l’époque, elle a même été diffusée sur game one. Quand les smartphones se sont démocratisés et que j’ai eu mon premier iPhone je me suis dit qu’il fallait transférer le tour de la Psp sur iphone, je me suis donc mis à la recherche d’un studio de développement pour le faire et quelques mois plus tard sortait ILLUSION CARD.

L’application a plutôt bien marché, mais en 2016 le studio de développement a fermé et l’application a disparu de l’APP store. C’est à ce moment-là que je me suis dit qu’il fallait la refaire et que je devais le faire moi-même.

Je me suis documenté sur la programmation Android et IOS, j’ai acheté des formations en ligne et 10 mois plus tard sortaient AC2PHONE pour Android et iphone. Ensuite j’ai enchainé sur Paint Prediction et pro Paint prediction. Et maintenant la dernière en date Virtual Magician en réalité augmentée.

Quel est votre processus créatif ?

Il m’arrive souvent d’être contacté par d’autres magiciens par recommandation ou cooptation. C’est le cas de Sylvain Vip et Maxime Schucht qui recommandent mes services auprès d’autres illusionnistes. Une fois la mise en relation établie avc le magicien, nous établissons si cette solution peut-être mise en œuvre. J’apporte aussi des solutions et mon propre regard sur le travail de l’artiste.

Nous travaillons aussi beaucoup sur la notion d’échange. Par exemple, je tiens compte des remarques formulées par Philippe Molina et Pierre Onfroy,Sylvain et Maxime pour faire évoluer mes créations.

 

Comment avez-vous été amenés à collaborer avec Joao Miranda ?

Je ne l’ai jamais rencontré physiquement ! Il m’avait écrit voilà un an et demi pour me faire part de son enthousiasme lors de la sortie de la première version de l’application, qui s’appelait à l’époque Magic A/R. Joao m’avait fait part de sa volonté de racheter l’application, avant de multiples allers-/retours. Nous sommes finalement parvenus à un accord, où mon nom n’était pas effacé du processus et où j’étais pleinement associé au développement de la nouvelle version.

Initialement Virtual Magician devait sortir pour Blackpool 2019, mais les sorties se sont télescopées et celle de Virtual Magician sans cesse repoussée. Entre temps, la technologie a évolué, ce qui a permit de développer de nouvelles solutions, et offrir ainsi un nouveau départ.

Que vous a apporté Joao Miranda ?

Il m’a apporté une certaine visibilité, de par sa notoriété. Le jour de la sortie de Virtual Magician, j’ai reçu comme par hasard de nombreuses demandes d’invitations à devenir amis sur Facebook 😉

Combien de temps a-t-elle mis à perte développée ? Par qui ? Pourquoi avoir décliné l’application en diverses options ? Quelles difficultés avez-vous rencontré dans son développement ?

Le plus compliqué pour moi c’est que je suis totalement autodidacte  et je perds beaucoup de temps sur certaines choses que je n’ai pas appris dans mes formations en ligne. Sur Virtual Magician, j’ai passé beaucoup de temps à caler les animations du personnage.

A qui cette application est-elle destinée ?

Mes 3 premières applications peuvent être utilisée par tout le monde, mais Virtual Magician est plus destinée aux magiciens comme SCANCARDS ou ACAAT.

Quel est votre regard sur la magie digitale et son évolution ?

On peut classer la magie digitale en deux catégories. La première qui sert de support visuel pour réaliser quelque chose, comme Scan Cards ou les applications de Jean-Charles Briand. La seconde qui sert de manière invisible comme Inject ou Architect of prédictions. On constate la multiplication du nombre de développeurs et d’applications. Cette croissance est véritablement impressionnante, grâce aussi aux nombreuses innovations. Tout ceci demeure très stimulant, et nous constatons également un intérêt croissant de la nouvelle génération autour de ces nouvelles formes de magie. Par exemple, nous nous réunissons tous les mois à Paris entre passionnés au Digital Magic Club(une sorte d’illegal magic club orienté digital) créé par Guillaume Bellut(application Voila) et moi même, qui rassemble près d’une trentaine de membres. Chaque réunion rassemble près d’une trentaine de personnes. (entre 10 et 30 selon les jours).

Il y a aussi le groupe Facebook DMC (plus de 400 membres).

Quels sont vos prochains projets ?

Je travaille avec Philippe MOLINA sur une application pour magicien uniquement. Il m’avait demandé une application juste pour lui. Au final, elle marche tellement bien qu’elle va être commercialisée à la rentrée. actuellement l’application scancards est disponible mais je travaille sur la mise à jour 2.0.

Je travaille aussi sur une application en collaboration avec Pierre Onfroy et Franck Malfant et sur la version iphone de ACAAT(any card at any time) et d’autre projets secret bien sur 🙂

Le site officiel de Magic Splitter

 

 Virtual Magician de Joåo Miranda et Sébastien Splitter – Vidéo 

 Virtual Magician de Joåo Miranda et Sébastien Splitter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *