Xavier Mortimer

Magical Dream de Xavier Mortimer
Xavier Mortimer, magicien
Xavier Mortimer, magicien

Xavier Mortimer est un magicien français. De son vrai nom, Xavier Millescamps, il est né le 20 juin 1980 à Briançon dans les Hautes-Alpes

En mai 2018, il fait la une de la « Revue de la prestidigitation », publication officielle de la Fédération française des artistes prestidigitateurs.

La même année, il est l’une des têtes d’affiche du Congrès de l’illusion 2018 d’Arcachon.

Le jeune homme est né à Briançon dans les Alpes et grandit en Dordogne. Rapidement son métier d’illusionniste lui permet de parcourir la planète. Il découvre l’art de l’illusionnisme à six ou sept ans quand au cours d’un dîner il assiste émerveillé à un tour de magie où le prestidigitateur fait passer de la cendre d’une main à l’autre d’une spectatrice. Intrigué et passionné par ce tour, il demande à son paternel comment il peut à son tour émerveiller ses semblables. Son père l’emmène alors dans un magasin de livres anciens à Périgueux,  où il fait l’acquisition d’anciens livres de magie provenant une bibliothèque mise aux enchères. Le jeune parcourt alors ces ouvrages dans sa chambre.

Il commence alors à étonner ses camarades de classe à la sortie d’école et également ses proches. Puis, un ami de ses grands-parents lui remet un catalogue de la boutique « Magix » à Strasbourg.

Il y commande alors un foulard volant. Déçu par cette première commande, il étudie en parallèle le jonglage et l’acrobatie, ainsi que la musique.

Le jeune garçon pratique notamment la clarinette.

Il commence à monter son premier spectacle de magie pour sa maman qui est institutrice à Mérignac. Durant la même période il rencontre l’artiste Magicolo.

Grâce à ce dernier, il se produit pour des arbres de Noel. Il quitte le domicile familial à 15 ans et s’installe dans l’appartement à Périgueux. Durant cette période, il réalise des tours de magie sur l’avenue commerçante de Bordeaux, la rue Sainte-Catherine.

Surnom « Mortimer »

Pendant ces jeunes années il ne prend également le surnom de « Mortimer », qui fait référence à un ouvrage qui a marqué le jeune magicien, « Les annales du disque monde » de Terry Prachett. Un tome s’appelle Mortimer le magicien, qui développe un univers à la fois fantastique et loufoque.

En 2002, à Nancy, Xavier Mortimer se présente au congrès de l’association française des artistes prestidigitateurs où -il reçoit le troisième prix national. Déçu, il est encouragé par encouragements de Norbert Féré, champion du monde de magie.

Il se présente alors au festival international de la vallée de l’eau, où il remporte l’étoile d’or. Puis il enchaîne avec le premier prix du concours Albano en Italie qui demeure : départ de sa carrière de magicien. Dès lors il stoppe ses études d’agronomie, pour se consacrer pleinement à son nouveau métier.

À 21 ans il monte son spectacle il rencontre Laurent Lucazeau, de la compagnie Stromboli.  Xavier Mortimer intègre la troupe.  Ensemble, les artistes partent en tournée dans toute la France pour faire des festivals de théâtre de rue, soit une cinquantaine de spectacles par an.

L’Ombre orchestre

Xavier Mortimer reste trois ans membre de la compagnie. C’est alors qu’il écrit le concept de L’ombre orchestre dans un train entre Saintes et Bordeaux en une heure seulement. Il essaye d’obtenir des financements et surtout une résidence au café théâtre de la Rochelle, ainsi qu’une résidence à la FOL de la Loire.

Pour se perfectionner, il se rend à Londres pour suivre des cours de théâtre chez Desmond Jones. Pour financer ses cours, il réalise des spectacles de rue et des galas de magie, puis s’inscrit À l’école d’art dramatique Jacques Lecoq.

Il réalise de grands passages dans les cabarets et des scènes ouvertes. Un soir à l’Illégal Magic Club il rencontre la productrice Lily Sakaguchi, productrice notamment d’Otto Wessely. Elle devient le déclencheur de sa carrière et lui offre son entrée à la rentrée 2005 pour le théâtre du temple.

Très rapidement, Xavier Mortimer est adoubé par ses  confrères  : Pierre Etaix, Gérard Majax, Gaétan Bloom et Arturo Brachetti.

Puis il réalise, un passage au festival d’Avignon qui sollicite pour présenter « L’ombre orchestre« . Durant les six années suivantes il présente son show dans toute la France dans le monde entier dans plus d’une trentaine de pays, sans oublier des passages dans des émissions comme « Le plus grand cabaret du monde » de Patrick Sébastien et « Vivement dimanche ». Puis en 2012, le rythme des tournées s’essouffle.

Le jeune magicien décide d’écrire  un nouveau spectacle avec l’aide de Dominique Dumont, directeur du Théâtre des Bouffes Parisiens. Il passe alors dans l’émission « La France un incroyable talent » 2011 et sa cote de popularité explose.

Les producteurs du Cirque du Soleil le repère et l’engagent, en renégociant une clause d’exclusivité qu’ils avaient signé avec Criss Angel.

Magical Dream

Magical Dream de Xavier Mortimer
Magical Dream de Xavier Mortimer

Alex Goude, qu’il avait déjà côtoyé sur Incroyable talent, l’incite à monter un show à Las Vegas, pour inscrire son nom en face de David Copperfield et Penn and Teller. Entre avril 2016 et l’été 2017 il monte son show dans la ville américaine et décroche un contrat avec le Planet Hollywood, où il joue tous les soirs à 19h. Il vit son véritable rêve américain présentant Magical Dream.

Un spectacle composé de nouveaux tours comme la planche à repasser, le Light Painting ou encore la corde à sauter.

Hervé Troccaz

> Site officiel de Xavier Mortimer

Spectacles de Xavier Mortimer

  • 1998 : La Compagnie Mortimer
  • 2005 – 2015 : L’Ombre orchestre
  • 2010 : Magic… Maestro !
  • 2016 : Magical Dream

 Récompenses obtenues par Xavier Mortimer

  • L’Étoile d’or au festival de magie La Vallée de l’eau d’Olle 2001
  • Le 3e prix national au congrès FFAP, Fédération française des artistes prestidigitateurs, de Nancy 2002
  • Le 1er prix international de magie au congrès d’Abano 2003 (Italie)
  • Mandrake d’or en 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *